Fermé 
chevron_leftToutes les actualités

10 October 2022

PROTÉGER VOTRE CHAT CONTRE LES PARASITES, C’EST PRÉSERVER SA SANTÉ ET LA VÔTRE!

bookmark_borderChat, HygièneeditPassion Véto

Les vers plats et certains vers pulmonaires peuvent être transmis à votre chat lors de la chasse de petits rongeurs comme les souris ou les mulots, d’oiseaux ou encore de lézards ou de vers de terre. De plus, lorsqu’il se toilette, un chat infesté avale tous les jours 18 à 50 % de ses puces qui sont vectrices du ver plat. Ces parasites peuvent transmettre des maladies et infections à vos animaux de compagnie et parfois même à l’homme, quelquefois par l’intermédiaire de l’animal. On parle alors de maladie zoonotique.  
 

Les puces

Les puces sont actives toute l’année. Elles sautent sur l’animal à partir de leur site d’éclosion, puis vivent dans son pelage et se nourrissent de sang. Les piqûres répétées de puces peuvent provoquer des allergies chez votre animal. Chez l’homme, elles peuvent provoquer des allergies et transmettre la fièvre boutonneuse à puces (fièvre, éruption cutanée...) ou la maladie des griffes du chat (réaction inflammatoire, fièvre...).   
 

Les tiques

Les tiques sont particulièrement actives du printemps à l’automne. Elles se postent sur des herbes hautes et s’agrippent à l’animal ou à l’homme lorsqu’ils passent à proximité. Elles se fixent pour se nourrir de sang. Les tiques peuvent transmettre à vos animaux des maladies potentiellement mortelles comme la piroplasmose (destruction des globules rouges, anémie, fièvre...) ou la maladie de Lyme (fièvre, fatigue, douleurs articulaires et musculaires...). Elles peuvent transmettre la maladie de Lyme à l’homme.  
 

Les vers ascaris

Ce sont les vers les plus fréquents chez les chiens et les chats. Ils peuvent mesurer jusqu’à 20 cm de long. On trouve leurs œufs dans les sols, souvent contaminés par les déjections animales. Ces œufs peuvent persister jusqu’à 2 ans dans l’environnement et contaminer les hommes et les animaux. Les vers ascaris peuvent provoquer des retards de croissance, des diarrhées et des vomissements chez le jeune animal. L’animal adulte ne présentera pas de symptôme mais peut contaminer l’environnement (autres animaux, homme). La contamination à l’homme se fait généralement par l’intermédiaire du chien ou du chat, la mise à la bouche de mains sales ou d’aliments souillés par les déjections animales (potager...). Chez les personnes fragiles, les vers ascaris peuvent provoquer des pathologies lourdes comme des douleurs digestives, des signes neurologiques et même, dans les cas les plus graves, la perte de la vue. Il existe de nombreux autres vers qui peuvent se développer chez l’animal dans d’autres organes comme les poumons ou le cœur.  
 

Les vers plats

Les vers plats sont des parasites clandestins chez les animaux de compagnie. Ils ne provoquent pas de symptômes excepté un prurit anal généralement non détecté par le propriétaire. Deux vers plats nous intéressent en particulier.

  • Le Dipylidium caninum qui est le ver plat le plus fréquent chez le chat et le chien car il est véhiculé par les puces. Il est difficile à mettre en évidence puisque moins de 20 % des animaux infestés ont été diagnostiqués après un examen fécal. Un animal infesté par des puces devrait être traité avec un antiparasitaire interne... et un animal qui présente des vers plats devrait être traité contre les puces !
  • Les échinocoques représentent une zoonose gravissime pour l’homme, caractérisée par une échinococcose alvéolaire (lésions dites pseudo-tumorales du foie). Elle peut nécessiter une intervention chirurgicale lourde voire une greffe de foie, et représente un risque mortel.
 

Comment protéger votre animal et votre foyer ?

Il est tout d’abord impératif de traiter votre animal régulièrement avec un antiparasitaire. Lorsque vous traitez un animal qui a des puces, il n’est pas rare de continuer à en voir même après le traitement. Il faut plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour assainir un environnement contaminé. Pour vivre ensemble sereinement sans parasite, il existe une nouvelle solution simple en un seul geste contre les puces, les tiques et les vers les plus fréquents. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur la solution la plus adaptée.

Adopter au quotidien des gestes simples de prévention :

  • Respectez le calendrier de traitement antiparasitaire de votre animal conseillé par votre vétérinaire selon son mode vie.
  • Ramassez tous les jours les déjections de votre animal.
  • Apportez à votre animal une alimentation saine en évitant les viandes crues et les abats. 
  • Lavez-vous régulièrement les mains. 
  • Ne laissez pas votre animal vous lécher le visage. 
  • Lavez les aliments crus à l‘eau claire avant de les consommer.
     


editPar Passion Véto Partager cet article